LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN

forum de discussions autour du film - DÉDIÉ À HEATH LEDGER
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexionCalendrierGalerieFAQ

Partagez | 
 

 MES RÊVES DE DOS BRISÉS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GayFred37
En route pour Brokeback…
En route pour Brokeback…
avatar

Nombre de messages : 481
Age : 62
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Ven 22 Fév 2008, 18:53

MES AMI(E)S...

MES PETIT(E)S CHÉRI(E)S DE " BBMTN " !

DE L'ÉCRITURE... AVANT TOUTE CHOSE !...

Spoiler:
 

... ET DES HOMMAGES... POUR COMMENCER !

Spoiler:
 

LE LIVRE DE RECETTES... OU LA RECETTE D'UN LIVRE !

Spoiler:
 

ATTENTION TRAVAUX ! GAY AT WORK !

Spoiler:
 

(C) copyright GayFred37, 2008
Revenir en haut Aller en bas
GayFred37
En route pour Brokeback…
En route pour Brokeback…
avatar

Nombre de messages : 481
Age : 62
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Mer 27 Fév 2008, 22:14

. .














MES RÊVES DE DOS BRISÉS













À MON AMOUR.

À MES DEUX AMOURS DE COWBOYS AMOUREUX.

À TOUTES MES PETITES CHÉRIES ET TOUS MES PETITS CHÉRIS DE LA BROKEBACK MONTAGNE.


édité par Omma : Les images ne s’affichaient pas ! problème de bande passante…


Dernière édition par GayFred37 le Sam 08 Mar 2008, 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GayFred37
En route pour Brokeback…
En route pour Brokeback…
avatar

Nombre de messages : 481
Age : 62
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Ven 29 Fév 2008, 15:41

Je poussai la porte. Celle-ci émit un léger grincement, qui me parut pourtant effroyable et me glaça le sang ! Un long spasme de frisson me traversa le dos et me fit hérisser les poils ! Pourtant, il ne faisait pas spécialement froid, mais j'avais la chair de poule... J'avais même l'impression de grelotter. Oui, c'est cela, je grelottais. J'enfilai un chandail. Le bruit ne le réveilla pas. La nuit était calme. Il était 3 heures du matin, je n'arrivais pas à dormir, et il fallut me lever. Je devais me lever ! Je le laissai seul dans le lit. Il était beau, endormi, enfoui dans l'oreiller et l'ondulation de la couverture et du drap, en position foetale, vivant... Oui, vivant, lui, dormant tranquillement ! Car elle m'attendait, là, blafarde et luminescente, discrète mais bien présente. On aurait dit une sorte de seconde lune, une lune à l'intérieur du patio... Elle se détachait juste assez dans la nuit, jouant de sa brillance en fonction du passage des nuages qui cachaient plus ou moins régulièrement la lune. Elle apparaissait sur le bureau, d'une lueur vive ou affaiblie, comme les pulsations d'un coeur. Un coeur qui battrait ! Alors que l'autre s'était tu, ne battait plus. Lui aussi !

Elle m'appelait ! D'une insistante façon ! Depuis plusieurs jours ! Plutôt, depuis plusieurs nuits... Le jour, elle était transparente, invisible, noyée dans la vie... Mais, irrésistiblement, elle jouait les sirènes, la nuit ! Je me levais. J'approchais. Mais sa blancheur me glaçait le sang. La peur ! La crainte de l'affronter !




La douleur, aussi, de revivre mon passé. De revivre tous les bons moments de cette vie avec eux. De lui offrir, de lui graver ces instants merveilleux. De les lui faire partager. Elle était là. Elle m'attendait. Il allait bien falloir que je m'installe devant elle, que je prenne une plume. Mais je n'en avais pas encore la force. C'était trop douloureux.

Un léger bruit se fit entendre à travers les branchages des arbres, provoqué par un souffle de vent qui caressait le bosquet près de la maison. Une chouette hulula dans la nuit. Elle devait être cachée quelque part dans la grange, elle aussi avec ses grands yeux éveillés, cerclés d'un halot de plumes. La pensée de la grange me fit chaud au coeur. Nous avions passés de sacrés bons moments dans des granges, l'un et moi, l'autre et moi... nous deux et moi ! Et pas que dans des granges ! La faune et la flore locales avaient dus en garder des souvenirs particuliers ! Les images qui me revenaient apaisèrent mon esprit, me procurèrent petit à petit la chaleur qui me manquait. Je devins plus calme, plus heureux soudainement... Ce fut le déclic qui me poussa gentiment, qui me décida enfin à m'asseoir derrière ce bureau qui m'attendait depuis plusieurs jours ! Elle était toujours là, blanche, blafarde, luminescente, mais je n'avais plus peur de cette feuille de papier vierge ! J'allumai la lampe à côté de moi, comme j'aurais enfilé une armure pour me protéger de mauvais coups, je pris le stylo plume posé non loin de là, dans le plumier en bois de mon enfance, et avec, cette fois, un plaisir inouï, je me mis à écrire ce passé que je voulais conserver à jamais, ce passé parfois triste, souvent heureux, avec eux, mes deux Cowboys de Brokeback, mes deux Amours du Wyoming et du Texas, mon Ennis et mon Jack, années de jeunesse heureuse que je voulais aussi faire partager avec Philip, mon Cowboy Aimé depuis plusieurs années !




Cette première nuit, ces premières heures d'écriture, aidé de quelques tasses de café réchauffé et de biscuits secs, avec l'aide subliminale de mes trois Cowboys, j'écrivis mes premières pages d'Amour. Mon Amour pour ces trois Cowboys, dont l'un me restait vivant ! Lorsque la lueur de l'aube commença à paraître, la feuille allait redevenir invisible, la vie normale allait reprendre son cours. Je pris une chemise bleue pâle, dont la couleur me rappelait celle d'une liquette d'Ennis, j'écrivis au feutre bleu le titre de mon histoire, de ma mémoire pensai-je en souriant, j'y glissai mes premières pages, et refermai le tout dans le tiroir du bureau. Heureux de ce premier combat avec mon passé, je retournai au lit pour me réchauffer contre Philip, m'endormir quelques quarts d'heures avec lui, et obtenir le plaisir d'être réveillé par mon Cowboy, peut-être dans ses bras.

Combien de quarts d'heures se sont envolés entre le moment ou je me suis blotti contre Philip et ce doux réveil, je ne m'en souviens plus... Mais ce réveil, cet éveil à la vie, je m'en souviendrais toujours tellement délicieux il fut ! Après m'être blotti contre mon Cowboy pour lui voler un peu de sa chaleur bestiale, pour l'embrasser et le caresser, dans l'espoir que cette tendre étreinte le fasse chevaucher dans ses rêves les plus érotiques, je me retournai sur le flanc droit, pris la position foetale propice au sommeil, et fus pris dans les bras de Morphée. Voilà une belle chevauchée pour un Cowboy Gay ! Je fus rattrapé dans ma folle course par Philip qui vint se plaquer contre moi, peut-être jaloux de mon galop avec le beau Morphée ! Bien collé contre moi pour profiter à son tour de ma chaleur animale, il passa son bras gauche par dessus mon thorax et glissa furtivement sa main dans ma prairie secrète ! De ses longs doigts fins, que j'avais plaisir à caresser lors de nos soirées en Amoureux, il attrapa le bel oiseau qui reposait dans le nid soyeux et chaud ! Il empoigna ma verge, mon amie, palpa et tritura mon chibre, malaxa mes bijoux. Ses douces caresses réveillèrent mon colibri, mon anguille, ma bite... qui, sereinement et doucement, passa de forme masculine à façon virile ! La raideur apparaissant, j'eus des spasmes qui traversèrent ma hampe jusqu'au gland... Sa main coquine, douce et câline, remonta lentement, s'arrêta sur le doux duvet de velours entourant la rondelle de mon nombril, s'y amusa quelques minutes en faisant le tour de l'anneau et en titillant la vasque de la cicatrice du cordon ombilical, puis elle remonta sur le torse encore endormi. Le jeu des doigts de cette main aimée sur mes tétons, tantôt frivole, parfois sadique, finit par m'extraire de ma torpeur. La douce chaleur procurée par Philip, son action sur ma queue, et son souffle chaud dans mon cou, sa barbe aussi qui me piquait tantôt l'épaule gauche, tantôt l'omoplate, me rappelèrent que le jour avançait et qu'il fallait se lever ! Mon rêve se termina par un long baiser sur la bouche de Morphée... et ma journée commença par un tendre baiser buccal que me prodigua Philip ! Je ne savais plus si, dans les bras de Morphée ou de Philip j'avais passé ces quelques heures, mais mon angoisse des nuits précédentes, ma peur de cette première nuit d'écriture s'étaient envolées ! Quel merveilleux réveil !




Philip, silencieusement, se leva. Il alla dans la cuisine pour nous préparer le petit déjeuner, chose qu'il faisait rarement ! Je me réveillai tranquillement, savourant toutes ces sensations et tous ces rêves de cette courte nuit que j'aurais souhaitée éternelle ! Mon matin était illuminé par la pensée de mes trois Cowboys et de Morphée ! Un énorme sourire traversa mon visage alors que je m'étirais et poussais un long grognement de plaisir... Quelques soubresauts et torsions, à la façon des chats, dans le plumard, et je me levai, attiré par la bonne odeur du café et du pain grillé... Et par la furieuse envie de câliner mon Cowboy cuisinier !

Un nouveau jour allait commencer, une nouvelle vie allait débuter.



Textes : (C) copyright GayFred37, 2008

Édité par Omma : images... bande passante....


Dernière édition par GayFred37 le Mar 04 Mar 2008, 10:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
JLuc
Avec Ennis et Jack ! ! !
Avec Ennis et Jack ! ! !
avatar

Nombre de messages : 13008
Age : 66
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Ven 29 Fév 2008, 19:43

Gayfred......j'aime ton gay travail en devenir....Je m'accroche à ton Wagon....je te suis.....
Et pourtant en principe, je n'aime pas les "feuilletons"...Mais celui ci....pas de problème...on peut venir lire et relire quand on veut...super!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://jlucfont.wordpress.com/
FredPtiteFée
Presque au sommet de Brokeback...
Presque au sommet de Brokeback...
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 48
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Ven 29 Fév 2008, 21:57

Je découvre ce topic et je dois dire que moi aussi... j'adore... Continue mon Parrain, je ne me lasserai jamais de lire tes mots... Merci I love you C'est merveilleux ce que tu nous offres. Pourrons-nous te rendre un jour la pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
GayFred37
En route pour Brokeback…
En route pour Brokeback…
avatar

Nombre de messages : 481
Age : 62
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Mar 04 Mar 2008, 11:45

- Hé, M'sieur, tu me donnes un bout de ton sandwich ?


SIGNAL, Wyoming - Fin Juin 1963


C'était le milieu de la matinée d'une belle journée, oscillant entre la fin du printemps et le début de l'été, fraîche sous les rafales de vent, chaude lorsque ce dernier se faisait paresseux et mollasson. J'allais avoir dix-sept ans. L'année scolaire venait de se terminer à la High School. Certains de mes copains étaient partis travailler, qui dans leur famille, aux travaux des ranches, qui dans les magasins des villes voisines, d'autres encore en vacances entre potes ou en famille. J'attendais là, comme un gland, à l'ombre d'une maison. Un grand gland qui avait poussé, mais pas encore complètement germé ! Mes potes m'avaient fait chier certaines fois pendant l'année scolaire, mais ils me manquaient aujourd'hui ! Surtout John ! Et bien sûr, les vacances ne faisaient que commencer... Le ciel était bleu, parsemé de quelques cumulus, le vent soulevait des nuages de poussière et s'amusait parfois à faire tourbillonner des herbes sèches.

J'étais assis à califourchon sur une rambarde. Je me balançais d'avant en arrière, car cela me faisait une douce excitation dans l'entre jambes : un coup la raie, un coup les couilles ! Je n'étais pas trop mal foutu, un mètre soixante-dix d'altitude pour soixante-neuf kilos ! 69... Cela me ferait du bien, pensais-je en gloussant ! Je suis brun aux yeux bleus, les cheveux bien coupés... en bataille ! Pas très musclé ! Mais je ne suis pas gros, ouf ! Ce qui m'est arrivé il y a trois semaines, je l'avais bien mérité ! Inconsciemment, j'étais attiré par les mecs... Et dans ma classe, il y avait quelques beaux spécimens à boules, qui me faisaient de l'effet " ascensionnel " dans mon slibard lorsque nous avions des séances de sport, la piscine ou le football.




xxxxxx.




xxxxxx.



ATTENTION TRAVAUX ! GAY AT WORK !


Spoiler:
 

Textes : (C) copyright GayFred37, 2008


Dernière édition par Ommadawn le Ven 07 Mar 2008, 23:53, édité 3 fois (Raison : Les images ne s’affichaient pas ! problème de bande passante…)
Revenir en haut Aller en bas
myprivatejack
A signal…
A signal…
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 55
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Mer 05 Mar 2008, 20:45

Je le trouve si interessant et je peux "adivinar" que émouvant¡. Continue à nous faire sentir un peu meilleur avec tes histoires¡
Very Happy
Mais,un petit problème: je ne peux pas voir tes images du film¡ scratch Je ne sais pas si ceci passe à quelqu´un Brokie plus qu´à moi,mais c´est mieux de te le dire...Bisous,mon ami,

flower
Revenir en haut Aller en bas
FredPtiteFée
Presque au sommet de Brokeback...
Presque au sommet de Brokeback...
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 48
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Ven 07 Mar 2008, 20:29

Moi non plus je n'arrive pas à voir les images Shocked
Mon parrain, je suis suspendue à ton crayon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
JLuc
Avec Ennis et Jack ! ! !
Avec Ennis et Jack ! ! !
avatar

Nombre de messages : 13008
Age : 66
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Ven 07 Mar 2008, 22:31

bon...et ben j'ai les images...en cinémascope....même que j'ai l'impression que le camion déboule sur mon bureau..!
Et je suis suspendu à ton texte....voilatypas que je vais me mettre à "feuilletonner"...Pas contrariant, je ne suis..!
bon...GF, STP, dis moi comment tu mets ton "copyright"...si tu veux bien...ça m'intéresse ! ça aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://jlucfont.wordpress.com/
GayFred37
En route pour Brokeback…
En route pour Brokeback…
avatar

Nombre de messages : 481
Age : 62
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Lun 10 Mar 2008, 19:21

MES AMI(E)S !

Je comprends que vous souhaitiez voir les images... qui apparaissent sans problème sur mon ordinateur...

Vous comprendrez que je souhaite garder le format original de ma présentation... pour Moi comme pour ceux qui peuvent / veulent voir les illustrations en GRAND ÉCRAN CINÉMASCOPE...

Vous comprendrez aussi que les graffitis et griffonnages... en marge de mon " ouvrage " perturbent ma rédaction... et sa lecture...

Je vais donc faire une pause " technique " pour :
a) finaliser mes posts en lecture " GRAND ÉCRAN CINÉMASCOPE " d'une part, " petit écran " d'autre part... et une version Word / Acrobat (Avec textes et illustrations !) qui présentera bien le tout lorsque j'aurai mis " FIN " dans mon dernier post !
b) vous fournir les chapitres les uns après les autres... UNE FOIS TERMINÉS !

C'est un feuilleton... Il faut savoir faire durer le plaisir !

Par ailleurs, entrant dans une période de travail qui va aller crescendo jusqu'à début Juillet (Plus vacances fin Mars... Plus Rencontres Forumeuses en Mai {Ennis Jack.com à REIMS} et Juin {Dave Cullen à OXFORD}), je préfère avoir l'esprit libre... et y allez à ma (Petite !) vitesse, en faisant les " ratures " et les corrections... en off !

¡ MUCHOS BESOS ! SOYEZ PATIENTS ! / ¡ SEA PACIENTES ! / BE PATIENT !

PS : Pour les messages... par MP, courrier électronique ou téléphone !!!
Revenir en haut Aller en bas
JLuc
Avec Ennis et Jack ! ! !
Avec Ennis et Jack ! ! !
avatar

Nombre de messages : 13008
Age : 66
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Lun 10 Mar 2008, 19:50

Prends tout ton temps...on suivra ton rythme....pas TGV...Plutôt train à vapeur, à flancs de côteaux...on monte, on monte....tchoutchouuuu!....
Brokeback, c'est haut, c'est long...
Et plus c'est long, plus c'e.....

....Et puis, y a tout ce qui faut là haut....Alors.....
Revenir en haut Aller en bas
http://jlucfont.wordpress.com/
GayFred37
En route pour Brokeback…
En route pour Brokeback…
avatar

Nombre de messages : 481
Age : 62
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Sam 15 Mar 2008, 18:53

TESTS AVEC SERVIMG

Grande Taille



Taille 500



Taille 300





Grande Taille -> Grande Taille



Taille 500 -> Grande Taille



Taille 300 -> Grande Taille

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Mar 18 Mar 2008, 15:53

Excusez moi, mais je ne comprends absolument pas le titre de ce topic (ni le dernier post, mm s'il est très zoli Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Mer 19 Mar 2008, 18:10

et encore merci pour votre obligeance !
Revenir en haut Aller en bas
GayFred37
En route pour Brokeback…
En route pour Brokeback…
avatar

Nombre de messages : 481
Age : 62
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Jeu 20 Mar 2008, 20:07

BONSOIR MON PETIT CROUSTI... UN PEU RAMOLLI ?

Ben alors, Mon P'tit Gars ? Tes neurones st 1 peu rassis ? La croûte n'est + très fraîche ? Un peu ramollie ?

Voyons, voyons ! Ceci est, comment t'expliquer doucement et simplement... Je ne voudrais pas que tu pêtes une durite ds la montée de BROKEBACK !!!!

BROKEBACK

BROKEBACK !!!

BROKEBACK !!!!!!

Ceci est une histoire de BROKEBACK...

BROKE - BACK...

BROKEN BACK !!!

Tu y es ???

Et comme ceci, de A jusqu'à Z, n'est qu'une histoire ds laquelle j'apparais sous les traits d'1 personnage... Et comme IL EST IMPOSSIBLE que cela soit vrai puisque l'histoire de départ est inventée et que je n'ai jamais été mélé à cette nouvelle... donc... ce ne st que des... RÊVES... BRISÉS !!!

Acapitch ???

Biiiiiieeeeeennnnnn !!!

Et pour le post qui met en ébullition ton radiateur, passe 1 coup d'essuie-glace sur tes lunettes... et relis le titre du post : " TESTS AVEC SERVIMG "... et relis aussi les posts précédents !

Pour te la faire brève, pour satisfaire les 1s et les autres et parce que j'ai du boulot en masse jusqu'à début juillet, je fais une pause 1) d'ordre technique pour mettre au point ma technique des images et de sauvegarde de mes textes et images ; 2) d'ordre littéraire pour écrire tranquillement mes textes... sans qu'ils soient pollués par des Forumeurs, certes sympathiques,... mais qui ne font que gribouiller sur mon topic... et ça fait pas propre ! NA ! Faudrait voir à lire les SPOILER's !!! De +, j'ai 1 boulot... et je dois bien m'y consacrer... si je veux avoir 1 peu + que 24 dollars ds une boîte à café avant de partir en retraite ! C'est surtout que j'ai des patrons divers et variés qui me tannent au Q, avec contrats à respecter et tt le toutim... D'ailleurs, je ne sais pas comment vs faites pour Forumer et travailler en mm tps... De +, je pars en congé... et je veux aller à REIMS, à OXFORD... et à Notre Prochaine Fête ! Donc, pas de retard possible ds mon job !

VOILI, VOILOU ! JE TE BISE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Ven 21 Mar 2008, 11:21

merci infiniment, mon grand GF (j'ose à peine écrire ceci cf. Ta remarque justifiée ci-dessus : sans qu'ils soient pollués par des Forumeurs, certes sympathiques,... mais qui ne font que gribouiller sur mon topic... et ça fait pas propre , car je me sens particulièrement visé Wink)
Revenir en haut Aller en bas
¤ Shania ¤
A signal…
A signal…
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 32
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   Mar 25 Mar 2008, 12:37

MDR il est génial ce topic !!

GayFred37, j'adore ce que tu fais !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MES RÊVES DE DOS BRISÉS   

Revenir en haut Aller en bas
 
MES RÊVES DE DOS BRISÉS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pâte brisée allégée
» Pâte brisée allégée
» Le vase brisé
» Coeur brisé
» Brisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN :: LE FILM :: 
LE SECRET DE BROKEBACK MOUNTAIN
-
Sauter vers: